17 oct 2015, Saint Jean Chry

THÉOLOGIE CATHOLIQUE

 

 

LE RETOUR DU CHRIST EN GLOIRE

 

un événement vécu à l’heure de la mort

comme à la fin du monde

 

THÈSE

Préparée dans le cadre doctoral.

La date de sa soutenance publique n’est pas fixée.

La méthodologie s’appuyant en premier sur le Magistère de l’Eglise étant discutée

 

Suivie du

TRAITÉ DES FINS DERNIÈRES

 

 

 

 

« 47. Certains théologiens récents sont de l'avis que le feu qui brûle et en même temps sauve est le Christ lui-même, le Juge et Sauveur. La rencontre avec le Christ est l'acte décisif du Jugement. Devant son regard s'évanouit toute fausseté. C'est la rencontre avec Lui qui, nous brûlant, nous transforme et nous libère pour nous faire devenir vraiment nous-mêmes. Les choses édifiées durant la vie peuvent alors se révéler paille sèche, vantardise vide et s'écrouler. Mais dans la souffrance de cette rencontre, où l'impur et le malsain de notre être nous apparaissent évidents, se trouve le salut. »

 

Benoît XVI, encyclique Spe Salvi, 47.

 

 

 

Nihil Obstat Archevêché de Paris

Paris, le 12 mars 1992 (n° 50), M. Dupuy

 

Imprimatur Archevêché de Paris

Paris, le 5 novembre 1992, Mgr M. Vidal

 

Auteur : Arnaud DUMOUCH, Agrégé en Sciences religieuses, Paris, 1992.

 

 

 

DEUX PARTIES :

 

La thèse elle-même qui vise à établir la nécessité de la parousie du Christ glorieux à l’heure de la mort, avant l’entrée dans l’autre monde.

Le Traité des fins dernières qui en ressort, et qui manifeste autours de cette clef de voute, la cohérence de la foi et des dogmes de l’Eglise.

 

TABLE

 

TABLE_ 2

LE RETOUR DU CHRIST EN GLOIRE, un événement vécu à l’heure de la mort comme à la fin du monde  13

INTRODUCTION_ 13

I - GENÈSE — le drame d’une une humanité sans finalité_ 13

II - QUESTION POSÉE, AXE DE LA THÈSE — Le salut des païens. 14

III - PLAN SUIVI 16

PROLÉGOMÈNES — Sur quoi se fonde la salut ?_ 22

1- LE SALUT PAR LA CHARITÉ_ 25

1-1- EXPOSÉ DU CONTENU DOCTRINAL_ 25

1-2- DIFFICULTÉ DE CETTE POSITION — Le salut de ceux qui meurent sans la charité_ 27

2- LE SALUT PAR LA FOI 39

2-1- EXPOSÉ — La foi au sens de Luther est autre que la charité thomiste_ 40

2-2- DIFFICULTÉ — Le salut de ceux qui meurent sans la foi 44

3- LE SALUT PAR LA BONNE VOLONTÉ_ 46

3-1- PÉLAGE — Le salut par la vertu acquise_ 46

3-2- L’HUMANISME LIBÉRAL — Quand la fraternité humaine est identifiée à la charité théologale_ 47

4- CONCLUSION_ 50

PREMIÈRE PARTIE — LE RETOUR DU CHRIST A L’HEURE DE LA MORT. APPROCHE THEOLOGIQUE_ 52

I-1- LE FONDEMENT D’UNE DÉMONSTRATION THÉOLOGIQUE_ 52

I-1-1- Approche démonstrative théologique et certitude de la vérité_ 52

I-1-2- Peut-il exister une vérité certaine au point de départ d’une approche démonstrative théologique ?_ 52

I-1-3- L’origine de la foi et de sa certitude_ 53

I-1-4- Comment retrouver la Parole de Dieu ?_ 55

I-1-5- Quand le chrétien est théologien, comment peut-il rejoindre avec certitude (fondement de sa science) la Parole de Dieu ?  56

I-1-6- Réponse à ceux qui critiquent notre méthodologie théologique_ 59

I-2- LA FOI DE L’ÉGLISE CONCERNANT LE SALUT_ 61

I-2-1- PREMIER DOGME — la charité seule ouvre le Ciel 61

I-2-2- DEUXIÈME DOGME — Dieu propose à tous le salut 71

I-2-3- TROISIÈME DOGME — AUSSITÔT APRÈS LA MORT, l’âme en état de mort spirituelle est séparée de Dieu pour l’éternité  75

I-2-4- QUATRIÈME DOGME — Le salut est proposé à l’homme durant sa vie terrestre, avant la séparation de l’âme et du corps  78

I-2-5- AU DELA DE LA FOI, L’EXPERIENCE — LE SALUT N’EST PAS PROPOSÉ À TOUS LES HOMMES DURANT LEUR VIE TERRESTRE_ 81

I-3- THÈSE — L’HEURE DE LA MORT ET LE RETOUR DU CHRIST EN GLOIRE_ 84

I-3-1 Hypothèse_ 84

I-3-2 Établissement de l’hypothèse_ 87

I-4- CONCLUSION_ 98

DEUXIÈME PARTIE — SIGNES A L’APPUI DE CETTE HYPOTHESE_ 100

II-1- FONDEMENTS SCRIPTURAIRES_ 100

II-1-1- L’annonce de la venue du Christ dans sa gloire — Mt 26, 63_ 100

II-1-2- La conversion de Paul, une N.D.E. ?_ 100

II-1-3- Le genre littéraire apocalyptique 2 Théssaloniciens 1, 6_ 101

II-1-4- Mathieu 24, 39-40_ 102

II-1-5- Mathieu 24, 29-31_ 103

II-1-6- Mathieu 24, 34-35_ 104

II-1-7- Luc 17, 21-37 — La où se trouvera le cadavre, là se réuniront les aigles 104

II-1-8- Jean 6, 35-40 — Celui qui voit le Fils et croit en lui est sauvé_ 105

II-1-9- Jean 14, 2 — L’annonce de son retour par le Christ, dès la fin du séjour terrestre_ 105

II-1-10- Actes 1, 6-11 — L’ascension du Christ 105

II-1-11- Actes 7, 54-59 — La mort d’Etienne_ 106

II-I-12- Actes 20, 9-12 — La résurrection d’un enfant mort 106

II-1-13- 1 Pierre 1, 5_ 107

II-1-14- L’Ecriture et la mort comme une durée ?_ 107

II-1-15- « Vous verrez le Christ en Galilée, c’est-à-dire au sombre pays de la mort. » (Par Jean-Yves Tarrade, 2006) 109

II-1-16- Dans les évangiles apocryphes (par Manuel Sanchez, 2005) 111

II-1-17- La venue du Christ à l’heure de la mort dans la liturgie catholique des morts 111

II-1-18- Apocalypse 1, 18 — Le Credo et la descente de Jésus aux enfers. 113

II-1-19- Apocalypse 1, 18 — Le shéol comme « séjour des morts ». 113

II-2- SIGNES ET SOURCES CHEZ LES SAINTS ET LES THÉOLOGIENS_ 114

II-2-1 Sources chez les saints 114

- Une NDE chez saint Paul ? (vers 35 ap JC) 114

- Témoignages de Sainte Perpétue sur une NDE (III° siècle) 115